BEAIR - Ghost in the shell

Georges Hostel - 8 rue Gabriel Péri

BEAIR est spécialisé en reportage d’entreprise, portrait et photo d’événementiels? Basé à Paris et Montréal. Il travaille à destination des artistes, entreprises, institutions, agences de communication ainsi que pour la presse magazine. Après des études de lettres et de cinéma,  il enseigne tout en étant actif dans la production photo et vidéo. En 2004, il effectue un voyage d'un an autour du monde dans une douzaine de pays sur plusieurs continents.
En 2009, il tourne un premier film documentaire pour la télévision sur la vie politique française. En 2010, il réalise différents épisodes d'une web-série, et travaille comme directeur de la photo sur plusieurs courts-métrages de fiction.

Par ailleurs, il s'occupe de l'animation et de la programmation du Pavé d'Orsay, une galerie d'art et salle de spectacle situé dans le 7ème arrondissement à Paris, environ 15 expositions et 30 concerts par an.
Depuis septembre 2011 il est photographe résident du Silencio club, un espace culturel parisien créé par David Lynch.

La ligne droite n'existe pas dans la nature. On n'y trouve que mouvements, rythmes et pulsations, et les structures les plus sophistiquées dansent comme si elles allaient s'envoler.

Cette série de photos en noir et blanc est une exploration de la forme nue, un voyage à la recherche de structures originelles, de compositions tout à la fois belles et proportionnées, de modèles quasi architecturaux. Le noir et blanc très contrasté permet d'accentuer les lignes essentielles de chaque coquillage dans l'objectif de tirer le portrait de ces habitants des fonds des mers parvenus jusqu'à nous.

Chaque coquillage est photographié comme une maison vidée de sa substance dont il ne reste que l'armature extérieure, sorte de réminiscence architecturale qui rappelle un temps d'avant, un temps des origines où l’Être était encore présent. Ce voyage photographique ouvre ainsi à une réflexion sur la consistance possible de formes qui tiennent sans plus de sens. Autant de portraits de squelettes extérieurs, derniers vestiges d'une absence qui nous questionne aussi sur la présence du Ghost in the Shell, d'un esprit dans la forme.

www.beair.fr